Andre Chabot

Sommaire

Art : installations › Emelyn story

L’ange éploré qui orne la tombe d’Emelyn Story, au cimetière protestant de Rome, est l’oeuvre du mari d’Emelyn, William Story, sculpteur américain, poète et critique.
Fils de Joseph Story, membre du Cogrès et de la Cour suprême,William était un homme de loi apprécié à Boston jusqu’à ce qu’il abandonnât sa carrière pour devenir sculpteur. À la mort de son père en 1845, il lui fut demandé de sculpter une statue de la Justice en mémoire de son père. William Story partit étudier la sculpture en Italie afin de réaliser cette oeuvre. Cette statue, terminée en 1853, se trouve actuellement dans la chapelle Story au cimetière Mount Auburn, Cambridge, Massachussets.
William et sa femme Emelyn vécurent à Rome, au Palais Barberini qui devint le lieu de rencontre des écrivains, musiciens, artistes anglais et américains de l'époque. Thomas Waldo et Julian Russel, leurs deux fils devinrent des artistes accomplis tandis que leur fille, Edith Marion écrivait.
Henry James écrivit la biographie de William Wetmore Story ; il rapporte ces mots de W. Story à propos de son épouse : "Elle était ma vie, ma joie, mon secours en toutes choses". Henry James parle de "l'admirable efficacité" de Madame Story pour la carrière de son mari, de "sa présence, de son activité infatigable pour l'aider au mieux et le rendre le plus heureux possible".
Emelyn Story mourut à Rome en 1898, à l'âge de 74 ans. William la suivit quelques mois plus tard. Ils reposent ensemble près de la tombe de leur premier fils Joseph.
André Chabot ne connaissait pas cette histoire quand il découvrit cette émouvante tombe, mais l'inscription "Emelyn Story" enflamma son imagination et l'ange éploré lui fit pressentir une tragédie. Il créa une installation intitulée "l'histoire d'Emelyn", où il joue sur l'ambiguïté de ce nom.
Il existe de multiples répliques de cet ange à travers le monde - photographiées par André Chabot -, à Cuba, au Portugal, au Mexique, au Luxembourg, entre autres.

précédente :: suivante
 

Plan du site • © 2003 - André Chabot Page in English