Autres publications

Les ouvrages sont en vente sur le CHABOTOSTORE

• Porcelaines de la mort
• Sculpter l’éternité
• 
Maudite soit la guerre
Érotique du cimetière
Dictionnaire illustré de symbolique funéraire
Érotique du cimetière
Le petit monde d’outre-tombe
Métiers et passions dans la représentation des cimetières du Hainaut occidental

Guide
Petit guide pratique et plans des cimetières Montmartre, Saint-Pierre, Saint-Vincent

Anthologie
La mort et ses poètes


 Sculpter l’éternitéAndré Chabot, photographe, promeneur nécropolitain, manière d’ethnographe des cimetières, nous convie à un voyage dans le temps – l’âge d’or des champs de repos – et dans l’espace – quelque trente-deux pays et cent-cinquante nécropoles parmi les plus belles du monde.

Toutes les écoles sculpturales s’y sont donné rendez-vous en des musées du plein air où, ambigus, les mabres et les bronzes semblent prêts à reprendre vie après nous avoir raconté silencieusement les bonheurs d’autrefois, les désespoirs inconsolables, les délires mystiques et les amours éternelles.

Pour les commandes


Porcelaines de la mort
André Chabot poursuit son périple à travers les photoporcelaines d’Europe, d’Amérique ou d’Asie. Édition Nuage Vert. 

En vente sur lulu.com

 


Maudite soit la guerremaudite
Recueil international de tombes de belligérants

Photos en NB
Ouvrage bilingue français/anglais
Livre cartonné
26X26 cm
94 pages

Erotique du cimetiereÉrotique du cimetière
Nouvelle édition
100 photographies inédites
300 photographies en noir et blanc, 225 pages, reliure cartonnée.
À ce florilège d’images des quatre coins du monde répond le texte d’André Chabot : pourquoi dans le cimetière chrétien tant de sculptures sensuelles ?
« Dans la cité des morts la beauté de l’âme passe par la beauté charnelle et la beauté charnelle répond aux fantasmes de l’homme. »
Édition La Musardine, Paris, avec le soutien de La Mémoire Nécropolitaine.


Dictionnaire illustré de symbolique funéraire
Coédité par La Mémoire Nécropolitaine (Paris) et Mémogrames, les éditions de la mémoire (Bruxelles), cet ouvrage de référence, composé de 500 entrées de A à Z, et plus de 600 photographies – 624 pages – propose un parcours des divers signes qui figurent sur les sépultures des cimetières du monde.

Textes et photographies d’André Chabot…
En téléchargement sur Dictionnaire


Erotique du cimetiereÉrotique du cimetière (épuisé)
L’obsession, le deuil et la mélancolie élaborent des fantasmes au milieu de l’apparat funèbre et des apparences équivoques de la sculpture funéraire. La Femme, figure récurrente du cimetière d’Occident y révèle sa condition d’objet, sculptée par l’homme et par l’artiste selon leur bon plaisir.

Texte et photographies d’André Chabot,
Édition Henri Veyrier, Paris, 1990,
Prix de l’Humour noir, 1991


Le petit monde d'outre tombeLe petit monde d’outre-tombe (épuisé)
Reportage au cœur d’une société qui n’est à prime abord que le reflet édulcoré et aseptisé de celle des vivants : monde d’hommes de bien, d’épouses fidèles et de fils reconnaissants mais attention, une tombe peut en cacher une autre.

Texte et photographies d’André Chabot,
Édition Cheval d’Attaque, Paris, 1978


metiers et passionsMétiers et passions dans la représentation
des cimetières du Hainaut occidental (épuisé)
Aujourd’hui les allées du cimetière comme les enseignes et les boutiques de la cité des vivants dressent une liste de métiers qui affirme l’appartenance toujours valorisante à une profession dont on se flatte d’avoir été un digne représentant.

André Chabot et Jacky Legge,
Éditions Maison de la Culture de Tournai – Carré Noir,
Tournai Belgique, 2002


Petit guide pratique et plans des cimetières
Montmartre, Saint-Pierre, Saint-Vincent
Les deux auteurs et le photographe nous entraînent sur les pentes de la butte Montmartre, dans les cimetières de Montmartre, Saint-Pierre et Saint-Vincent, lieux éminents de la mémoire parisienne, dernières demeures élues par des personnalités venues du monde entier.

Texte de Roger Charneau et Vincent de Langlade ;
62 photographies d’André Chabot
Édition “Les Amis du Musée Funéraire National Toujours Parmi Nous”, Paris, 2001


La mort et ses poètes (épuisé)
Un recueil d’émotions en forme d’exorcisme plus que de rhétorique. Des lieux de la mort à la vie des morts, du souvenir qui meurt aux ballades funèbres, des funérailles à la charogne, ces textes composent une mosaïque d’inquiétude, de souffrance et d’espoir.

Anthologie,
Préface et choix des textes par André Chabot,
Édition Le cherche midi , Paris, 1993

Livres d’artiste

Deux livres d’artistes narrent les aventures (et un cauchemar) de l’alter ego officiel d’André Chabot, le célèbre professeur Chabotopoulos. Ces livres artisanaux ,publiés en édition limitée, sont épuisés.

  • Un cauchemar du Professeur Chabotopoulos
  • Les merveilleuses découvertes du Professeur Chabotopoulos

Un cauchemar du Professeur Chabotopoulos.
Le professeur fait des cauchemars. Emmené dans les régions ombreuses de la mort et entouré de cadavres grimaçants, il reconnaît parmi eux son autoportrait prémonitoire.
Texte et photographies : André Chabot
Édition ça presse, Paris, 2001


Les merveilleuses découvertes du Professeur Chabotopoulos
De retour d’une expédition tenue top secret, le professeur Chabotopoulos rapporte objets et documents irréfutables d’une mystérieuse civilisation, l’Atlantide, où la mort était omniprésente.
Texte et illustrations : André Chabot
Edition Barde La Lézarde, Paris, 1998

Collection Carré noir sur fond noir

Publiés par les Éditions Galerie Koma – Mons, Maison de la Culture de Tournai, en Belgique, sous la direction de Jean-Pierre Denefve et Jacky Legge.
Texte et photographies d’André Chabot.
Les ouvrages sont en vente sur le CHABOTOSTORE

  • Le dernier salon où l’on cause
  • Sous les pavots la tombe
  • La Croix pour l’ombre 
  • Jeux de mains, jeux d’alliances
  • Têtes de lit
  • Le crucifié conforme
  • Portes à faux
  • Les loges funèbres
  • Mes pères sous les draps verts
  • Pied à terre d’éternité
  • Chapelet d’osselets
  • Bestiaire de l’au-delà
  • Concert de silence
  • Que le masque tombe
  • Jardins héroïques
  • Chagrin de marbre
  • 100 anges passent
  • Moustaches de pierre

Le dernier salon où l’on cause
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 19, 2022
Dans son ouvrage La Mode en 1830 Algirdas Greimas affirme qu’il faut ranger l’art capillaire parmi les principales préoccupations de la femme élégante. Ce souci du paraître accompagne cette dernière jusque dans la mort et, pour l’iconifier, les sculpteurs se font coiffeurs. Les Figaro du monolithe façonnent dans les ondulations de la pierre l’un des éléments privilégiés de la mémoire des morts. Dans les sages bandeaux, dans les mèches folles on démêle les symboles sociaux et sexuels de la chevelure. Coiffures à la Galatée ou à la Sévigné, chignons à l’antique ou à la chinoise, cheveux soumis ou ensorceleurs offrent dans le cimetière un thesaurus flatteur de la femme « en cheveux ». 

De temps à autre quelques imposteurs, éphèbes efféminés et satyres sournois, voyeurs impénitents, se faufilent dans ce gynécée funéraire.
158 pages, 147 photos. Broché


Sous les pavots la tombe
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 18, 2021
Les fleurs : derniers cadeaux à ceux qui ne sont plus. Le temps des larmes cède la place au temps des arrosoirs. Dans ces floralies funéraires la rose est portée par la colombe, l’asphodèle affirme aux chers disparus que nos regrets les suivent au tombeau, l’immortelle que le souvenir est éternel. Toutes deux répondent au myosotis qui supplie : « ne m’oubliez pas ». Si le souci se désespère, le pavot apporte la consolation. Le perce-neige enchérit dans l’espérance, la pâquerette affirme la résurrection, l’amarante et le lys proclament l’immortalité. De marbre, de pierre, de bronze, les fleurs annoncent paisiblement les Champs Élysées de l’au-delà et le jardin du Paradis.
180 pages, 151 photos. Broché


La Croix pour l’ombre
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 17, 2021
La croix dans ses variantes symboliques et esthétiques à travers les cimetières du monde.
185 pages, 166 photos . Broché

 


Jeux de mains, jeux d’alliances
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 16, 2019
Dans le cimetière, ce dernier salon où l’on pleure, sous la main de la justice divine jaillie d’un nuage, se joue, de main en main, le mimodrame du charnel et du célestiel, du pudique et du pathétique, de la lamentation et de l’acceptation, de la désespérance et de l’alliance.
59 pages, 50 photos, Broché


Têtes de lit
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 15, 2018
Dans le cimetière, lieu où l’on dort, André Chabot poursuit ses promenades
Boulevard des Allongés.
Ceux-ci l’œil ouvert sur l’assurance de la résurrection, ceux-là l’œil fermé à toute vaine illusion. Dortoir mixte où des hommes en habit côtoient des femmes en tenue légère, où des visiteurs larmoyants ou compassés obéissent à une ordonnance tacite : ne les réveillez-pas, ils dorment.
175 pages, 155 photos, Broché


Le crucifié conforme
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 14, 2017
Après l’opéra-rock des années  70, Jésus-Christ superstar, voici aujourd’hui Jésus-Christ superstar… des cimetières. André Chabot vous invite à embarquer à bord d’une rame nécropolitaine dont le nombre de stations initiales, de 14, a été porté à 157 arrêts… sur image.
173 pages, 157 photos, Broché


Portes à faux
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 13, 2015
Portes de mausolées dans les cités des morts à travers le monde.
163 pages, 170 photos, Broché

 


Les loges funèbres
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 12, 2015
À l’occasion de Mons 2015 Capitale européenne de la Culture, il a été proposé à André Chabot de traiter le sujet de tombes de Francs-Maçons.
André Chabot a choisi 150 sépultures ornées de symboles ou renfermant la dépouille de Frères ou de Sœurs qui ont marqué durablement ou fugacement l’histoire. 


Mes pères sous les draps verts
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 11, 2013
« Historique ou mythique, authentique ou excentrique, biographique ou fantasmagorique, cet arbre généalogique, physiognomonique, héroïque et hyperbolique, doit être visité en conservant à l’esprit la formule de Boris Vian : Cette histoire est vraie puisque je l’ai inventée.
129 pages,  65 photos. Broché


Pied à terre d’éternité
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 10, 2011
“Où serons-nous quand nous ne serons plus ? ”
135 photographies d’André Chabot, prises à travers le monde tentent de répondre à cette question. Texte introductif de l’auteur suivi de deux textes, l’un de J.P. Denefve, le second de J. Legge.
160 pages, 135 photos . Broché


Chapelet d’osselets
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 9, 2010
Une manière de cabinet de curiosités. Plus de 100 photos en noir et blanc : crânes, os,  squelettes, tibias…  recueillis dans différents cimetières et ossuaires du monde.


Bestiaire de l’au-delà
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 8, 2009
« Une arche de Noé à fleur de terre », non seulement dans les cimetières d’animaux, mais aussi dans toutes les nécropoles d’Asie, d’Europe, d’Amérique.« Une arche de Noé à fleur de terre », non seulement dans les cimetières d’animaux, mais aussi dans toutes les nécropoles d’Asie, d’Europe, d’Amérique.


Concert de silence
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 7, 2008
La musique, dans les cimetières du monde, à travers les sépultures de compositeurs reconnus et de musiciens tombés dans l’oubli.
Plus de 100 photographies d’André Chabot, textes d’André Chabot, Jacky Legge et Jean-Pierre Denefve.


Que le masque tombe
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 6, 2008
« Car tel est bien le but que s’est donné le cimetière, ce royaume du trompe-l’œil qui tente de déguiser la réalité, d’aller toujours au masque par le jeu de comme si… »
50 photographies d’André Chabot, textes d’André Chabot, C. Deliège, directrice du Musée International du Carnaval et du Masque.


Jardins héroïques
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 5, 2007
André Chabot, avec appareil photo et carnet de notes, a visité les cimetières militaires aux quatre coins du monde. Il dédie ce livre à ses deux grands-pères, poilu et dragon de la Grande Guerre.
105 photographies de cimetières et tombes militaires,
avec des contributions littéraires de Jacky Legge
et de Jean-Pierre Denefve. Sélection d’épitaphes de la première guerre mondiale relevées par André Chabot.


Les petites âmes mortes
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 4, 2006
Intolérable scandale que la mort d’un enfant.
Le deuil d’un enfant sème dans le cimetière les fleurs épitaphières ou sculpturales d’une rhétorique abîmée dans le chagrin, révoltée contre l’irréversible.
106 photographies de monuments funéraires consacrés aux enfants; texte d’introduction et recueil d’épitaphes choisies par l’auteur; une courte fiction de Jean-Pierre Denefve.


Chagrin de marbre
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 3, 2005
Cent et une images fondues dans le bronze ou taillées dans la pierre. Chagrins intimes livrés à la vue de tous. Sentiments entremêlés : désespoir, déchirement, espérance, foi, incompréhension, révolte…
101 photographies de sculptures de pleureuses dans les cimetières du monde avec une lexique intitulé “Chagrin, larmes, mouchoir,
pleurs, tristesse”, signé Jacky Legge et une sélection d’extraits d’épitaphes relevées par André Chabot.


100 anges passent
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 2, 2004
Une escadrille angélique descendue des espaces célestes s’est posée sur le tarmac nécropolitain. Surprise ! Violence et décrépitude côtoient innocence et béatitude. Quant au sexe des anges, la question ne se pose plus.
100 photographies d’anges dans les cimetières du monde,
avec une contribution de Xavier Deflorenne et des ”échappées” littéraires de Jean-Pierre Denefve, Otto Ganz et Françoise Lison-Leroy, glossaire aux anges de Jacky Legge, avec lettrines de Christian Rolet.


Moustaches de pierre
Collection Carré Noir sur Fond Noir N° 1, 2003
Ces pilosités nécropolitaines se posent en représentantes dignes et bien peignées d’une école de morale bourgeoise, patriotique et civique, ultime et naïf argument qui plaide en faveur d’une honorable carrière digne d’être distinguée et honorée par les générations suivantes.
84 photographies de moustaches dans la sculpture funéraire, glossaire à moustaches de Jacky Legge.